Comprendre la signification des tests papi RATP

Lorsque vous devez travailler à la Régie autonome des transports parisiens (RATP), vous pourrez être soumis à un test papi. Si vous l’entendez pour la première fois, ce n’est rien de bien compliqué ! Le test papi permet de dresser le profil psychologique et professionnel d’un futur employé. Voici ce que vous devez savoir sur ce test.

Qu’est-ce qu’un test papi ?

En vigueur dans les entreprises depuis 1960, le test papi est utile pour dresser le profil psychologique et professionnel d’un candidat. Pour faire simple, il permet d’avoir une idée claire du comportement des candidats qui postulent un poste. Le test papi peut être réalisé avant même l’entretien d’embauche. Dans certains cas, il vient en complément à celui-ci.

A voir aussi : SmallPDF : convertir et modifier un PDF

En s’assurant des qualités et des défauts du postulant, l’employeur s’assure que le poste à pourvoir convient parfaitement à ce dernier. Selon le but du test papi, l’employeur a le choix entre deux variantes. La première dite classique est composée de 90 questions formulées sous forme d’affirmations. Vous devez alors choisir celle qui vous convient.

La seconde variante, celle dite normative est composée de 126 questions. À chaque question, des réponses sont données à différentes échelles. Il suffira de cocher la réponse qui vous convient également.

A lire aussi : Quel est le meilleur convertisseur YouTube MP3 ?

Les résultats seront présentés dans un graphique composé de 7 grands traits subdivisés à leur tour en petits caractères. Chacun est pondéré, ce qui vous permet d’avoir la caricature complète de votre profil.

Réussir son test à l’ARTP : comment s’y prendre ?

Même si le principe d’un test papi reste le même, peu importe les entreprises, on ne peut en dire autant des questions. Elles sont relatives à chaque société et surtout au poste à pourvoir. À la Régie autonome des transports parisiens, les postes à occuper peuvent être nombreux. Mais dans un cas comme dans l’autre, vous pourrez vous en sortir facilement.

Pour y arriver, vous devez prendre connaissance du test papi en lui-même afin d’en connaître le but. Pendant le test, les réponses à vos questions doivent être spontanées. Le but est de lever le voile sur votre réelle personnalité.

Parfois, les réponses qui sont proposées peuvent ne pas vous correspondre. Dans ce cas, il suffira d’opter pour celle qui se rapproche le plus de la réponse que vous auriez pu donner si vous aviez le choix. Vous l’auriez remarqué, il n’y a pas de formule magique pour réussir le test papi de la RATP.

Vous pourrez toutefois mettre toutes les chances de votre côté en demandant l’avis de proches ayant passé le test. Vous aurez donc une idée plus claire de ce à quoi vous devez vous attendre.

Ce qu’il faut éviter lors du test de la RATP

test papi

Le test papi recherche des candidats avec un bon profil. Mais dans un contexte où il n’est pas possible de vérifier vos réponses, vous pourrez être tenté de mentir. C’est d’ailleurs récurrent, car les meilleurs profils ont plus de chances d’être embauchés.

Retenez qu’il est primordial de répondre en toute sincérité. Lorsque vous répondez simplement pour contenter l’employeur, cela peut très vite se retourner contre vous. Si vous êtes embauché sur la base d’une fausse personnalité, l’employeur peut très vite s’en rendre compte.

Vous risquez alors de perdre le poste puisque le profil établi lors du test papi n’est pas conforme à celui auquel l’employeur est confronté en temps réel. Il faut alors éviter de vous créer une fausse personnalité lors de ce test.