Web

Comment héberger gratuitement un site web ?

Il vous est possible d’héberger votre site internet gratuitement plus précisément sur votre ordinateur ou par le biais d’un hébergeur gratuit. Il est évident que l’option gratuite ne serait pas de qualité comparativement à celle payante. Toutefois, cette prestation pourra bien vous dépanner pendant un moment. Comment héberger gratuitement un site web donc ? Éléments de réponse !

Préparer votre ordinateur à héberger le site web

Vous pouvez héberger vous-même gratuitement votre site web. Mais avant de vous y lancer, vous devez préparer votre ordinateur à héberger le site internet en :

A découvrir également : Comment trouver des clients pour votre site web

Une fois la préparation de votre ordinateur achevée, vous passerez à l’hébergement.

Hébergement fait par vous-même sur ordinateur

Vous avez deux possibilités : il peut s’agir d’un ordinateur Windows ou d’un ordinateur Mac.

Sur un ordinateur Windows

Vous allez dans un premier temps, faire un double clic sur le logiciel MAMP que vous avez précédemment téléchargé. Deux boutons « Oui » et « Non » apparaîtront, vous cliquez sur le « Oui ». Cela enclenche l’installation de votre logiciel. Ensuite, finalisez l’installation de MAMP en suivant les instructions à l’écran.

Accédez au code source de votre site puis copiez le fichier le contenant. Un autre double clic sera fait sur l’icône du logiciel MAMP et non sur son icône d’installation. Vous appuyez sur « OK » puis choisissez l’onglet « Ports » qui se trouve au niveau des « Préférences ».

Vous cliquez sur « Utiliser les ports pour MAMP par défaut » puis sur « Serveur web ». Vous l’ouvrez puis vous collez le fichier du code source dans le dossier. Vous appuyez « OK » puis fermez et ouvrez à nouveau le logiciel. Une fois que vous allez démarrer les serveurs, votre site web sera mis en ligne et accessible au public.

Sur un ordinateur Mac

La procédure d’hébergement sur un ordinateur Mac semble être la même que sur un ordinateur avec certaines particularités. Sur un ordinateur Mac, vous devez :

  • installer MAMP en suivant les instructions à l’écran ;
  • ouvrir Finder ;
  • accéder au dossier qui contient votre code source puis copiez le document ;
  • cliquer sur « Applications » puis doublement sur le dossier de MAMP et celui de « htdocs » ;
  • coller votre fichier dans le dossier puis cliquer sur « Editer » et « Coller ».
  • Ouvrir le logiciel, sélectionnez l’onglet « Ports » au niveau des « Préférences ».

Ensuite, vous effectuerez les réglages par défaut et vous les validez en appuyant « OK ». Vous pouvez fermer le logiciel MAMP puis le rouvrir et cliquer sur l’option « Démarrer les serveurs ». Votre site sera mis en ligne et accessible de partout.

Hébergement fait par un hébergeur gratuit

Lorsque vous faites appel à un fournisseur d’hébergement gratuit, la procédure repose sur un certain nombre d’éléments.

L’inscription et la création d’un compte

Votre hébergeur vous demandera de créer un compte à son niveau avant toute collaboration. Ce que vous devez faire, mais notez que vous ne bénéficierez pas de toutes les fonctionnalités.

Le choix du nom de domaine de votre site

Vous devez choisir un nom de domaine adéquat pour votre site web. Toutefois, avec l’hébergement gratuit, votre nom de domaine est intégré à celui de l’hébergeur.

La construction de votre site

Votre fournisseur d’hébergement vous amènera à faire votre site en ligne grâce à certains programmes. Ceux-ci vous permettront de choisir le thème et les éléments de style.

L’ajout de contenu à votre page et sa publication

Vous devez ajouter du contenu bon et valorisant sur vos pages web pour attirer les visiteurs et pour en constituer votre audience. Par ailleurs, une fois sûr du contenu et de l’aspect de votre site internet, vous pouvez procéder à sa mise en ligne. De ce fait, vous travaillerez à le faire évoluer.

Héberger gratuitement votre site web est possible et passe par certaines étapes. Toutefois, c’est une option limitée qui n’est pas conseillée sur le long terme.

Utiliser un CMS pour faciliter l’hébergement

Lorsque vous cherchez à héberger gratuitement votre site web, l’utilisation d’un CMS peut être une solution judicieuse. Un CMS est un système de gestion de contenu qui facilite la création et la mise en ligne de sites web.

Voici les étapes à suivre pour utiliser un CMS dans le cadre d’un hébergement gratuit :

Pour utiliser un CMS avec succès, pensez à bien connaître les connaissances techniques approfondies.

Une fois que votre hôte aura installé les programmes pertinents, choisissez celui qui correspondra parfaitement aux besoins du projet envisagé. Il existe plusieurs types de systèmes tels que WordPress ou encore Joomla!, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients.

Le choix du thème sera déterminant pour apporter une touche personnelle à votre site web. Personnaliser ainsi sa page permettra aussi d’optimiser son référencement naturel auprès des moteurs de recherche comme Google.

En plus des avantages mentionnés ci-dessus, l’utilisation d’un CMS permet aux propriétaires de sites web débutants d’économiser beaucoup plus de temps et leur donne accès à une bibliothèque très riche en plugins gratuits ou payants pour améliorer leurs pages web.

Il faut noter que l’utilisation d’un CMS peut exposer votre site à des risques de sécurité, car les hackers peuvent facilement trouver une vulnérabilité dans un plugin ou dans le code source. Pour éviter ces problèmes de sécurité, il est recommandé d’utiliser uniquement des plugins tiers fiables et de garder le système du CMS mis à jour.

L’utilisation d’un CMS pour héberger gratuitement son site web est une option intéressante qui peut éviter les tracas liés à la construction et à la mise en ligne manuelle. Bien que cela nécessite toujours des efforts considérables, c’est une solution précieuse pour ceux qui ont besoin d’une présence en ligne rapide et peu coûteuse.

Les limites et risques de l’hébergement gratuit

Bien que l’hébergement gratuit soit une solution économique pour les petits sites web, il y a des limites et des risques à prendre en compte. Voici quelques-uns d’entre eux.

La bande passante est généralement limitée pour un hébergement gratuit. Cela signifie que le trafic vers votre site sera restreint et qu’il pourrait être lent à charger lorsqu’il y a beaucoup de visiteurs.

Les fournisseurs d’hébergement gratuits peuvent insérer des publicités sur votre site sans votre permission. Bien qu’ils puissent vous offrir un espace de stockage gratuit, ces fournisseurs peuvent exiger que vous affichiez leurs annonces sur vos pages afin de compenser leur manque à gagner. Cette pratique peut décourager certains visiteurs qui ne souhaitent pas voir ces publicités ou qui sont perturbés par leur présence.

Il y a aussi le risque de perte du contenu ou des données si jamais le serveur tombe en panne ou si le prestataire cesse ses activités sans préavis. Il faudrait donc faire régulièrement des sauvegardes pour éviter tout cela.

Un autre problème avec l’hébergement gratuit est que la sécurité n’est souvent pas suffisamment prise en compte par les fournisseurs d’hébergement gratuits. Effectivement, ils ne proposent généralement pas un niveau élevé de protection contre les attaques malveillantes telles que les virus informatiques ou encore les piratages informatiques.

Il faut noter qu’un hébergeur gratuit ne permettra probablement pas aux utilisateurs d’accéder à certaines fonctionnalités et services. Vous devez comprendre les limites liées à l’hébergement gratuit.

Bien que l’hébergement gratuit puisse sembler une solution facile et peu coûteuse pour héberger un site web, il y a des risques potentiels à prendre en compte. Pour ceux qui souhaitent avoir une présence en ligne professionnelle avec des performances optimales et une sécurité maximale, il est recommandé d’utiliser un service d’hébergement payant offrant plus de garanties telles qu’un support technique rapide ou encore la possibilité de personnaliser son contenu sans publicité imposée.